Le violon de Simon

Les Roses anglaises

Le violon de Simon

Par Teddy Slater

Simon est un enfant de six ans qui aime jouer au violon. Ce jeune garçon reçoit beaucoup d’attention de son entourage. Son professeur de musique et ses parents sont fiers de lui et ils le lui montrent bien. Par contre, Billy la brute est un garçon de huit ans qui fait peur et qui est toujours seul. Lorsqu’un jour Billy cherche à s’emparer du violon de Simon, celui-ci réussit à se sauver jusqu’à chez lui, sachant qu’il n’en sera peut-être pas ainsi la prochaine fois.

Imprimer cette leçon
Wits Connection Liens avec DIRE: Reculer, Demander de l’aide

RÉSULTATS D’APPRENTISSAGE (M-3)

Sélectionnez votre province pour voir les résultats d’apprentisage associés avec cette leçon.


Questions et Activités

ACTIVITÉS AVEC LA CLASSE AVANT DE LIRE LE TEXTE

  • Avec un partenaire, racontez quelque chose que vous avez bien accomplie (réussir un travail à l’école, marquer un but au soccer, jouer un instrument de musique). Il faut que votre partenaire vous regarde et vous félicite. Comment vous êtes-vous senti de parler à quelqu’un qui vous regarde et qui vous félicite?
  • Demandez à un élève de montrer à la classe un de ses plus beaux dessins sur n’importe quel thème. Puis demandez à la classe de faire des commentaires positifs sur ce dessin du genre « J’aime beaucoup le choix des couleurs! », puis applaudissez tous à la fin. Demandez à l’élève comment il s’est senti lorsqu’il a reçu les félicitations et les applaudissements. Expliquez à la classe qu’il est important d’accorder de l’attention à l’autre, surtout s’il essaie de faire quelque chose de bon.
  • Placez ces mots dans deux catégories: Les mots positifs (que vous aimeriez entendre si on parlait de vous), et les mots négatifs (que vous n’aimeriez pas d’entendre si on parlait de vous)
    • tellement doué
    • un génie
    • merveilleux
    • la brute
    • n’est pas bon
    • aucun ami
    • une voix menaçante
    • pas agréable du tout
    • un agresseur

QUESTIONS À POSER PENDANT LA LECTURE

Page 1

  1. Quelle est l’expression du visage de Simon?
  2. Pourquoi est-il heureux?

Page 2

  1. Quelle est l’expression du visage du garçon et de son professeur?
  2. Pourquoi sont-ils heureux?

Page 4

  1. Où sommes-nous?
  2. Quelle est l’expression du visage du garçon?
  3. Pourquoi a-t-il peur?

Page 5

  1. Quel âge à Billy?
  2. Pourquoi l’appelle-t-on « la brute »?
  3. Pourquoi ne sait-il pas bien lire et pourquoi n’est-il pas bon en sport?
  4. Pourquoi n’a-t-il aucun ami?
  5. Que font les enfants qui marchent derrière lui? À quoi pensent-ils?

Page 6

  1. Que pensent les autres de Billy?
  2. À quoi pense Billy? Est-ce qu’il s’aime?
  3. Pensez-vous qu’il soit bon à quelque chose?
  4. Que font les enfants qui sont plus loin?

Page 7

  1. Que fait-il Simon?
  2. Que dit Billy?
  3. Que veut faire Billy?
  4. Que font les enfants qui sont au parc? Et à quoi pensent-ils?
  5. Pourquoi ne disent-ils rien?

Page 10

  1. Que se passe-t-il?
  2. Que dit Billy?
  3. À quoi pense Simon?
  4. Que font les enfants dans le cours?
  5. Pourquoi ne font-ils rien?

Page 13

  1. De quoi a-t-il Simon peur?
  2. Que fera-t-il demain?

ACTIVITÉS AVEC LA CLASSE PENDANT LA LECTURE

  • Pour mieux comprendre ce qu’on lit, on fait des liens dans notre cerveau. Distribuer aux élèves le document « Faire des liens ». Les élèves peuvent faire des liens entre le livre et leur vie avec cette activité.
  • Pour mieux comprendre ce qu’on lit, on se sert de notre cerveau pour poser des questions. Distribuer aux élèves le document « Se poser des questions ». Les élèves peuvent noter les questions qui se présentent à eux avant, pendant et après la lecture avec cette activité.
  • En lisant ou en écoutant une histoire, les élèves doivent créer des images dans leur tête. Distribuer aux élèves le document « Visualiser ». Les élèves peuvent faire participer leur sens dans la lecture avec cette activité.
  • En lisant ou en écoutant une histoire, on peut aussi déduire. Les auteurs n’écrivent pas tout avec les mots. Il y a des indices dans l’histoire et dans les illustrations. Distribuer aux élèves le document « Faire des inférences ». Les élèves peuvent lire entre les lignes et faire des inférences sur le livre avec cette activité.
  • Parfois, on est transformé par une histoire. Ça veut dire qu’un changement c’est produit dans notre cerveau. Distribuer aux élèves le document « Transformer ». Les élèves peuvent examiner dont l’histoire les a influences avec cette activité.

QUESTIONS POUR LA CLASSE APRÈS LA LECTURE

  1. Comment utiliseriez-vous DIRE si un agresseur plus grand que vous vous poursuivait? Utiliser DIRE n’est parfois pas si facile. En groupe ou en classe, posez-vous ces questions:
    • Demander de l’aide : Où vas-tu chercher de l’aide? Il faut se confier à un adulte. Explique-lui ce qui se passe, même si tu as peur. En te confiant à un adule, tu sera en sécurité. Les adultes sont là pour aider les enfants quand ils ont peur.
    • Ignorer : Comment peux-tu ignorer quelqu’un qui veux te prendre quelque chose de tes mains?
    • Reculer : Peux-tu partir en courant tous les jours? Est-ce la bonne solution?
    • En parler : Comment peux-tu en parler, et à qui?
  1. Cette histoire est fictive mais pensez-vous que cela peut vous arriver un jour? Comment ce livre est-il utile?
  2. Imagine que Simon ne fasse rien parce qu’il a trop peur. Que pensez-vous de ce qui peut se passer? Il va beaucoup souffrir, et Billy va continuer de le poursuivre et de lui faire peur. Simon va perdre son estime de soi, et il va probablement arrêter de jouer du violon. Il sera encore la victime de Billy parce que les agresseurs choisissent les enfants les plus faibles, ceux qui ne diront rien aux adultes. Si Simon ne fait rien, il va se sentir inquiet, nerveux, apeuré, triste et même déprimé.
  3. L’histoire de Simon est un exemple d’intimidation. Pouvez-vous trouver d’autres exemples d’intimidations? Comment allez-vous utiliser DIRE?
  4. Souvent, les enfants qui ont un comportement désagréable recherchent l’attention des autres parce qu’il leur manque quelque chose dans la vie. À votre avis, qu’est-ce qui manque dans la vie de Billy? Si un adulte l’aide à trouver ce qui lui manque, pensez-vous que Billy puisse changer de comportement?
  5. Qu’est-ce que votre classe peut faire pour avoir un cours d’école sécuritaire et accueillant pour tout le monde?

ACTIVITÉS POUR LA CLASSE APRÈS LA LECTURE

  • Aidez Simon à choisir la solution qui vous semble la plus facile. Continuez le livre en faisant un ou deux autres dessins qui montrent ce que Simon pourrait faire. Vous pouvez écrire une phrase explicative sous vos dessins ou faire des bulles de dialogues.
  • Avec un partenaire, préparez une saynète pour mettre une ou deux lettres de DIRE en situation. Par exemple, si vous choisissez le D, vous pouvez commencer avec:
    -Monsieur, Monsieur! Une personne court après moi!
    -Où est ton ami?
    -Il est dans le cours de l’école!
    -Qui est avec lui?
    -Il est seul, mais il est plus grand que moi!
    -D’accord. Je vais aller régler ce problème.
  • Les parents de Simon et son professeur de violon l’encouragent pour bien jouer. Faites des dessins qui illustrent ces façons d’encourager quelqu’un. Un sourire, un clin d’œil, des félicitations, un signe de la main, un applaudissement, un câlin, une surprise.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire