Arc-en-ciel, activités après la lecture

Arc en ciel

Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans
par Marcus Pfister


ACTIVITÉS APRÈS LA LECTURE

1. Je crée avec mes nouveaux mots

  • Temps approximatif pour la préparation : 15-20 minutes
  • Temps approximatif pour l’exécution : 60 minutes
  • Matériel : bouts de papier, feuilles blanches

Il y a certains mots de vocabulaire que les élèves ont sûrement appris durant la lecture. Il serait bien maintenant de les réutiliser dans leurs propres phrases. En équipe de trois ou quatre, un élève par équipe pige dans un panier ou une enveloppe un des 12 mots de la liste suivante et qui se trouve aussi à la section « Activités pendant la lecture, Vocabulaire »: admirer, écaille, scintillant(e), oser, dédain, adresser, faire part, souci, s’indigner, nuée, distribuer. Comme il y a probablement plus d’élèves que de mots ou d’expressions listés, certains d’entre eux peuvent être pigés deux fois, se retrouver deux fois dans le panier.

Demandez-leur de créer oralement ou par écrit une phrase dans laquelle ils utiliseront le mot pigé. Vérifiez leur phrase avant de passer à l’étape suivante.

Assis en cercle, les élèves d’une équipe disent à l’unisson leur phrase. L’ensemble de la classe répète la phrase. Si désiré, écrivez la phrase au tableau. Vous pouvez aussi demander aux élèves de recopier les phrases sur une feuille ou dans un cahier.

2. Une écaille à donner? Et même plus encore!

  • Temps approximatif pour la préparation : 10 minutes
  • Temps approximatif pour l’exécution : 45-60 minutes
  • Matériel : tableau, dessin d’une écaille tirée d’une feuille intitulée Une écaille de poisson par élève, grand dessin d’un poisson ou grande feuille blanche

Dressez avec les élèves une liste d’objets qu’ils peuvent partager avec les autres. La liste des objets, écrite au tableau ou présentée sur un écran, doit être bien visible pour que les élèves puissent recopier certains mots. Donnez ensuite une écaille de poisson à chaque élève sur laquelle ils inscriront l’objet qu’ils ont choisi de partager. Ils pourront aussi y ajouter de la couleur en gardant le mot bien lisible. Demandez-leur s’ils remercient la personne qui a fait une bonne action. Expliquez ensuite que l’expression de sa reconnaissance envers cette personne encourage celle-ci à répéter sa bonne action (ou toute autre action) envers une autre personne.

Puis, placez les élèves en deux lignes face à face. Chaque élève s’avance vers son collègue en face de lui et chacun pose la question suivante : « Pourrais-je avoir _____ (nom de l’objet inscrit sur l’écaille)? » La question posée, l’élève donne son écaille à son collègue. L’autre le remercie à sa manière.

Pour terminer, les élèves collent leur écaille sur un grand poisson dessiné (et découpé) ou sur une grande feuille blanche tout en s’assurant que les écailles collées donnent la forme d’un poisson. Assurez-vous que le poisson soit assez grand pour y coller toutes les écailles.

Demandez-leur pour terminer si on peut faire autre chose que de partager des objets pour être gentil avec les autres. Par exemple, on peut donner de son aide, de son temps, de l’amour; on peut aider quelqu’un à faire son exercice de mathématiques, à se faire de nouveaux amis…

3. J’ai du talent à revendre!

  • Temps approximatif pour la préparation : 10 minutes
  • Temps approximatif pour l’exécution : 45-60 minutes
  • Matériel : un petit carton (grandeur d’une carte de jeu) par élève, crayons de couleur

Dites aux élèves que chacun a des habiletés particulières qui le différencient des autres et qui le rendent unique. Demandez aux élèves de penser à différentes habiletés qu’ils ont. Par exemple, vous êtes habiles à dessiner des animaux, à chanter une chanson, à organiser une fête, à faire rire les gens, à faire pousser des plantes, à cuisiner des muffins, à prendre soin d’un animal. Demandez à chaque élève de nommer certaines de ses habiletés. Faites ensuite un remue-méninge (brainstorming) en demandant à chaque élève ses habiletés. Inscrivez les réponses au tableau.

Distribuez ensuite un morceau de carton (format d’une carte de jeu) de couleur neutre (blanc, beige) et demandez-leur de dessiner d’un côté une couleur ou un symbole quelconque qui représenterait leur talent. Par exemple, dessinez un animal, une note de musique, un chapeau de fête. De l’autre côté de la carte, les élèves écrivent leur prénom. Ils ne doivent montrer leur carte à personne. Groupez-les ensuite en équipe de quatre ou six. Prenez leur carte, mélangez-les et déposez-les au centre de la table, le nom de l’élève vers le haut. Ensuite, chacun leur tour, les élèves prennent une carte en lisant uniquement le nom de l’élève. Ils ne doivent donc pas retourner la carte. L’élève A, qui a la carte en main, tentera de deviner le talent de son partenaire, élève B, qui répondra uniquement par « oui » ou « non ». L’élève A peut demander l’aide de ses partenaires de jeu hormis celui dont on recherche le talent. Si, après un moment, le talent n’est pas trouvé, l’élève B peut donner des indices. À la fin du jeu, ils peuvent coller leur carte de talent sur leur pupitre pour leur rappeler qu’ils sont uniques.

Une fois le jeu en équipe terminé, mimez votre talent devant toute la classe, qui tentera de le deviner.

4. J’ai un poème pour toi

  • Temps approximatif pour la préparation : 10 minutes
  • Temps approximatif pour l’exécution : 30 minutes
  • Matériel : tableau ou écran, une feuille intitulée J’ai un poème pour toi par élève

Complétez individuellement ou ensemble le poème incomplet. Présentez ce poème sur tableau, sur écran ou transparent (acétate). Montrez ensuite une liste de mots ou d’expressions. Les élèves suggèrent leur réponse à écrire aux endroits appropriés. Soulignez l’importance de la rime pour les aider à trouver la réponse. Les élèves retranscrivent les mots choisis sur leur feuille. Récitez ensemble le poème. Demandez aux élèves s’il y a des fois en eux un petit poisson multicolore qui ne partage pas. Demandez-leur ensuite s’il y a des fois en eux un petit poisson unicolore qui partage.

J’ai un poisson (poème complet)
J’ai un poisson multicolore
Il est très beau, je l’adore
Il est seul, il est triste
Pourquoi? Je demande, j’insiste

Ah! Pas d’écailles pour les amis
Le partage? Si loin de lui
Un conseil de la sage pieuvre
Donne de tes écailles, une belle œuvre

Mon poisson remue la queue
Il s’indigne puis hésite un peu
Donne une écaille et plus encore
Heureux? Oui! Des amis, c’est de l’or

Je suis un poisson unicolore
Je suis beau, je m’adore
Je joue avec les amis poissons
Nous nageons à l’unisson

© Isabelle Gingras

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire