Recherche et évaluation

Les évaluations du programme DIRE

Imprimer les résumés des évaluations

En 1997, le programme DIRE a piqué l’intérêt de Bonnie Leadbeater, professeure titulaire et chercheure en psychologie à l’Université de Victoria, en Colombie-Britannique. Dès l’an 2000, une recherche de trois ans commençait pour étudier l’impact du programme DIRE sur la fréquence de la victimisation relationnelle et physique, en tenant compte du niveau de pauvreté moyen de la population estudiantine.

À la suite de cette étude, l’équipe de prof. Leadbeater a mené une deuxième recherche de 2006 à 2008. Cette recherche a aussi recueilli des données de la part des enseignants qui observaient l’évolution sociale des élèves.

De 2010 à 2014, une troisième recherche observa l’impact du programme DIRE dans des écoles en milieu rural, en Alberta, en Ontario et au Nouveau-Brunswick. Les résultats seront publiés à l’automne 2014.

Étude n° 1 : 2000-2003

Une étude menée auprès des élèves de 11 écoles utilisant le programme DIRE et de six écoles contrôle et évaluant la fréquence de la victimisation relationnelle et physique a démontré que :

  • la victimisation relationnelle a diminué dans toutes les écoles utilisant le programme DIRE et dans les écoles contrôle avec peu de pauvreté, mais a augmenté dans les écoles contrôle en situation de pauvreté;
  • la victimisation physique a diminué dans toutes les écoles utilisant le programme DIRE et dans les écoles contrôle avec peu de pauvreté, mais a augmenté dans les écoles contrôle en situation de pauvreté.

Étude n° 2 : 2006-2008

Une étude a été réalisée auprès des élèves de six écoles utilisant le programme DIRE et de cinq écoles contrôle évaluant la fréquence de la victimisation relationnelle et physique, en plus d’une évaluation par les enseignants sur les niveaux de responsabilité sociale des élèves. Les résultats de l’étude ont démontré que:

  • le taux de diminution de la victimisation relationnelle et physique était plus rapide dans les écoles utilisant le programme DIRE que dans les écoles contrôle;
  • les enseignants constatent des niveaux de responsabilité sociale en moyenne plus élevés dans les écoles utilisant le programme DIRE que dans écoles contrôle.

Étude n° 3 : 2010-2014

Cette étude examine l’impact du programme DIRE dans des écoles en milieu rural. Les résultats de l’étude devraient être publiées à l’automne 2014.


Publications récentes sur l’intimidation dans les écoles

Voici une liste de publications académiques portant sur le programme DIRE ou sur la victimisation. La majorité de ces publications sont l’œuvre de la docteure Bonnie Leadbeater, chercheure en chef du programme DIRE, et de plusieurs collaborateurs. Certaines de ces publications sont disponibles en ligne, soit en version intégrale ou abrégée. Le contenu de ces articles peut ne pas être disponible en français.